VIDEO Témoignage d’Eric Portheault, le nouveau directeur de Charlie Hebdo

0
53
charlie

Eric Portheault était là le jour du massacre dans les locaux de l’hebdomadaire dont il est désormais le directeur, suite au décès de Charb. Sur le plateau de La Nouvelle Edition (Canal +), il raconte sa mésaventure à Charlie Hebdo et comment il s’en est sorti vivant ce jour là.

Présent dans les locaux de Charlie Hebdo le 7 janvier, lors de l’attentat terroriste qui a tué 12 personnes dont le directeur de la publication Charb, Eric Portheault confie qu’il n’a pas eu peur.

« J’ai d’abord confondu les coups de feu avec des bruits de pétard. C’est en entendant « Allah Akbar » que j’ai compris ce qu’il se passait. On s’est réfugiés tous les deux [avec un collègue graphiste présent sur les lieux, ndlr] sous nos bureaux respectifs, à l’opposé l’un de l’autre. J’ai entendu des tirs successifs […] Je n’ai pas eu le temps d’avoir peur. Je n’ai toujours pas peur, je ne sais pas pourquoi, je pense que les psy m’expliqueront ça plus tard. »

Peu de temps après, Eric Portheault avait entendu des pas qui venaient dans sa direction. Il a alors pensé qu’il allait être exécuté. Il a entendu le terroriste déclarer à des femmes qu’il ne tuait pas les femmes pour qu’elles puissent lire le Coran. Après quoi il a quitté le bureau et Eric Portheault s’est précipité pour la fermer à clé. Il a par ailleurs regretté la mort de Mustapha Ourrad, le correcteur du journal qui est décédé dans l’attentat et qui était tout simplement au mauvais endroit au mauvais moment.

« Lui n’est jamais là le mercredi, il est très rarement là… Je me dis que peut-être il a été tué à ma place. »

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.