Ahmed, le jeune garçon interpellé pour « apologie du terrorisme » raconte sa version des faits (VIDEO)

0
15

L’histoire du jeune garçon de 8 ans qui avait été entendu par la police niçoise récemment pour « apologie du terrorisme » a témoigné de nouveau dans une vidéo de ce qui s’est réellement passé dans son établissement scolaire ce jour là. Un témoignage qui remet en cause l’éducation nationale et l’école républicaine.

« Je ne suis pas Charlie, je suis avec les terroristes »

Ahmed, le jeune garçon de 8 ans, interpellé avec son père pour « apologie du terrorisme » a décidé de raconter toute son histoire dans une vidéo publiée sur YouTube Islamotion par le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF).

« Le maître nous a parlé sur les douze morts et nous a dit: « Est-ce que vous êtes pour Charlie, vous êtes contre? Moi j’avais dit que j’étais contre Charlie et le maître m’avait envoyé chez le directeur. Là, le directeur m’avait pris par la joue et m’avait cogné trois fois la tête dans le tableau… »

L’enfant continue de raconter par la suite que le directeur lui avait donné un ciseau et lui aurait dit « tue qui te plaît pas » avant de l’interdire de participer à la « minute de silence ».

Privé de sa dose d’insuline

Après avoir été mis à l’écart par le directeur de son établissement, Ahmed aurait également été privé de sa dose quotidienne d’insuline, étant diabétique et sous traitement. Selon ses propres confidences, le corps enseignant l’a envoyé à la cantine comme d’habitude sans lui faire son dextro – l’appareil de mesure du taux de sucre dans le sang. Et quand l’enfant en a demandé la raison, on lui avait répondu qu’il mérite aussi de mourir parce qu’il souhaite la mort des autres.

« Pourquoi maître je fais pas mon dextro? […]Parce que tu souhaites la mort aux autres, et pourquoi pas toi tu meurs? »

Ahmed continue ensuite de raconter que le maître l’avait tiré par les cheveux pour le punir tout en lui disant plus tard :

« Quand tu seras grand, tu vas prendre des Kalashnikov et tu vas tirer sur les fenêtres des autres. »

Vidéo du témoignage d’Ahmed

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.