Var : un smartphone prend feu dans la chambre d’une adolescente

0
315

Cette famille de Sanary-sur-mer a évité le pire, mais de peu quand un Samsung Galaxy S4 branché a pris feu, alors qu’il était posé sur le tour de lit de leur fille de 15 ans.

La mésaventure de Lisa rappelle combien il est dangereux de dormir avec le portable à proximité, surtout s’il est branché : le sien a pris feu pendant qu’elle dormait, seule à l’étage. Le 9 décembre vers minuit, sa mère Sophie l’a entendue hurler et affirme avoir « cru qu’il y avait quelqu’un dans la maison », en fait c’était sa fille qui criait au feu. « J’ai alors débranché le smartphone et pris quelque chose, je ne sais plus quoi, pour essayer d’éteindre le feu », raconte la maman qui ajoute que les flammes faisaient un mètre de haut. Pendant ce temps, l’adolescente a couru chercher de l’eau au rez-de-chaussée car il n’y en avait pas à l’étage.

Le père qui est pompier volontaire était de garde au moment de l’incident : « Je n’aurais pas fait mieux » reconnaît-il. Le début d’incendie a été maîtrisé grâce à la présence d’esprit de sa femme et de sa fille cependant, il précise que la famille se réserve « le droit d’aller en justice ». Le père de famille ajoute : « L’expert de notre assurance est passé (…) et a constaté que l’incendie a été causé par le téléphone, récent et entièrement d’origine. (…) nous avons trouvé un autre cas de Samsung Galaxy S4 ayant pris feu cet été aux Etats-Unis. Un téléphone ne doit pas brûler comme ça, ce n’est pas normal, et Samsung doit en prendre conscience. Ce qu’il nous est arrivé peut arriver à n’importe qui ».

Cet incident n’est pas un cas isolé : mis à part le cas cité par le père de Lisa, une étudiante canadienne a connu la même aventure avec son Samsung Ace II x, qui selon elle n’était pas branché.  A la fin d’une enquête, la jeune fille n’a pas obtenu gain de cause car Samsung a considéré que le téléphone a été modifié.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.