Deux journalistes français arrêtés en Indonésie risquent 5 ans de prison ferme

1
96

Alors qu’ils effectuaient un reportage pour le compte de la chaîne ARTE sur les rebelles séparatistes papous, Valentine Bourrat et Thomas Dandois, tous deux ressortissants français, ont été arrêtés par les autorités pour «  usage abusif de visa d’entrée ».

index
Valentine Bourrat et Thomas Dandois, les deux journalistes retenus en Indonésie.

Étant donné que le gouvernement indonésien ne délivre que rarement des visas de travail pour les journalistes étrangers en mission dans l’archipel, les deux Français sont arrivés avec un visa touristique. Pour cela, ils risquent 5 ans de prison ferme et une amende s’élevant à 500 millions de roupies, soit 32 750 euros. Dans ce genre de situation, en général, les journalistes sont immédiatement expulsés tandis que les deux Français sont retenus depuis deux mois déjà.

Plusieurs organismes de défense des droits de l’homme ainsi que RSF (Reporters sans frontières) se sont mobilisés pour réclamer leur libération. Des pages de soutien aux deux journalistes se sont créées sur les réseaux sociaux comme Facebook et Twitter.

Leur sort sera fixé en fin de semaine.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.