Un vaccin expérimental contre le virus Ebola arrive au siège de l’OMS

0
1154

Le gouvernement canadien enverra à partir d’aujourd’hui des ampoules d’un vaccin expérimental à l’OMS. A ce jour, il n’existe toujours aucun traitement homologué contre la maladie à virus Ebola, par contre, il y a un maintenant un espoir en ce qui concerne les vaccins.

La mise au point d’un vaccin permettant de prévenir la maladie à virus Ebola faisait l’objet d’une course frénétique entre plusieurs pays tels que l’Angleterre, la Russie, les Etats-Unis ou le Canada. Ce dernier pourrait bien la remporter avec l’envoi d’un lot de 800 flacons d’un vaccin expérimental au siège de l’OMS, à Genève. Cette première livraison qui sera suivie par deux autres vagues, a été annoncée au mois d’août mais retardée pour des raisons administratives. Les flacons seront conservés dans les hôpitaux universitaire de Genève (HUG) à très basses températures (- 80° C). Les conditions d’utilisation et de diffusion seront fixées par l’OMS.

Désigné par le sigle VSV-EBOV, ce vaccin a été mis au point au Canada et se trouve à présent en phase 1 d’essai clinique aux Etats-Unis. Ces tests de phase 1 visant à apprécier l’innocuité et les doses effectives du vaccin sont effectués sur des volontaires humains et sains, les résultats étant attendus pour le mois de décembre prochain. S’ils s’avèrent probants, la phase 2, menée dans les pays les plus atteints et sur une plus grande échelle pourra commencer. La commercialisation de ce sérum ne sera apparemment envisageable qu’à partir du printemps 2015, et encore. Certains scientifiques parlent même de l’année 2016.

 

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.