Un vaccin anti-cancer disponible en France d’ici 2018 ?

0
51
cancer

Le cancer est un fléau qui fait rage en France, touchant près de 355 000 personnes chaque année. Mais ce chiffre pourrait bientôt être revu à la baisse grâce à la découverte d’un vaccin anti-rechute présenté récemment à l’hôpital de Besançon.

Le résultat de 6 années de recherches

Selon les explications apportées par l’oncologue Olivier Adotevi au micro de France 3, ce vaccin anti-rechute résulte de six années de recherches et est fin prêt à un premier test clinique. Concrètement, il cible la télomérase, une enzyme présente dans les cellules cancéreuses et serait capable de booster les défenses immunitaires.

« Le principe de cette immunothérapie consiste à stimuler les défenses de l’organisme de l’individu contre son propre cancer, puisqu’on sait maintenant que quand on a une bonne défense immunitaire, on peut protéger ou limiter la progression tumorale ».

Disponible d’ici 2018

Les chercheurs affirment que le vaccin pourrait être disponible d’ici trois ans suivant les résultats des différents tests cliniques qui vont être réalisés. Les premiers tests seront effectués dès le mois de juin prochain sur 54 patients souffrant d’un cancer du poumon, le plus agressif et le plus meurtrier en France. Roger Perrault s’estime heureux de voir qu’il y a encore de l’espoir même pour les condamnés.

« Ça me permet de voir qu’il y a vraiment des gens qui s’intéressent à la santé des autres et qui mettent tout leur savoir à essayer de nous sauver la vie. Ça me fait énormément de bien ».

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.