L’usage fréquent d’une manette de jeu peut engendrer des tendinites ?

0
445
manette

Une étude réalisée par des chercheurs néerlandais vient de dévoiler que l’usage fréquent d’une manette de jeu peut engendrer des tendinites, un phénomène baptisé la nintendinitis.

Des pathologies liées à la forme des manettes

Ayant remarqué l’engouement des jeunes et moins jeunes pour les jeux Nintendo, des chercheurs néerlandais ont mené une étude visant à découvrir un quelconque lien entre l’utilisation d’une manette et les risques de tendinites. Sur 38 cas cliniques observés, les chercheurs ont remarqué que les pathologies observées chez la plupart des patients ont des liens étroits avec la forme des manettes.

Des troubles musco-squelettiques et des cas d’ulcération du pouce

Le premier cas découvert par les chercheurs remonte à une femme actuellement âgée de 35 ans, souffrant de trouble musco-squelettiques après avoir joué pendant cinq heures à la Super Nintendo en 1990. Cette pathologie s’est notamment manifestée par des douleurs aiguës ressenties au niveau du pouce. Actuellement, depuis l’arrivée sur le marché d’une nouvelle manette incitant davantage l’utilisation du pouce gauche, les chercheurs ont remarqué des cas d’ulcération de ce doigt. Une pathologie qui se manifeste par la perte de substance dermique et qui est notamment liée à l’utilisation permanente de la console Nintendo.

Les résultats de cette étude sont disponibles depuis quelques jours dans la revue scientifique The British Medical Journal.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.