USA : l’accord sur la nucléaire iranien critiqué par le Sénat à majorité républicaine

0
14

Le Sénat, par le biais de Mitch Mac Connell, a critiqué l’accord sur le nucléaire. Il souligne que l’administration Obama accorde une concession favorable à Téhéran, pourtant principal soutien du terrorisme. Il se réfère à l’accord-cadre conclu par le groupe de pays 5+1 et l’Iran. De ce fait, Mitch Mac Connell envisage de faire examiner par la Chambre haute du Congrès, la proposition de loi, dite Corker-Menendez sans fixer de date.
Ce texte de loi exige du Président américain qu’il accorde 60 jours, au Congrès pour l’examen, et potentiellement un blocage, de tout accord définitif sur le nucléaire. Les républicains ont même fait adhérer à leur cause de nombreux démocrates.
De son côté, la maison Blanche souligne que l’engagement de l’exécutif est suffisant, et que cette action du Congrès posera de nouveaux problèmes.
Le 14 avril 2015, le vote de la commission des Affaires étrangères sur ce projet de loi, autorisera son examen par le Sénat, puis potentiellement par la Chambre des représentants, à majorité républicaine. Mitch Mac Connell justifie sa méfiance envers l’Iran car ce pays aurait en possession des milliers de centrifugeuses. Par ailleurs, le site souterrain de Fordo fonctionne toujours et Téhéran n’a pas cessé ses programmes de recherche et développement.
Selon le président du Sénat, aucune annulation de sanction ne devrait être, prononcée, en faveur de l’Iran, tant que ce pays n’aura pas fourni « tous les aspects des possibles dimensions militaires de leur recherche passé ».
Afin de convaincre le Congrès de le soutenir, Barack Obama a lancé une offensive politique, pour renverser la vapeur en sa faveur avant l’accord final, sur le nucléaire du 30 juin.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.

PARTAGER SUR