Union Européenne et Ukraine : signature, ce vendredi, d’un accord d’association

0
195

Face aux pressions de la Russie, suite au rattachement de la Crimée, l’ Ukraine se rapproche de l’Europe par la signature, ce vendredi 21 mars, d’un accord d’association avec l’Union Européenne. Et ce, à l’occasion du sommet européen sis à Bruxelles.

Le président du Conseil européen Herman Van Rompuy accueille le Premier ministre ukrainien, Arseni Iatseniouk

L’Union Européenne témoigne de son soutien à l’Ukraine

Par la signature de cet accord d’association, les européens affichent leur soutien à l’ Ukraine face au rattachement récent de la Crimée à Moscou. Le Premier ministre ukrainien, ArseniIatseniouk, s’est lui-même rendu en Belgique pour montrer l’approbation de son pays et signer la conclusion de ce volet politique.

Cette signature tombe d’ailleurs à pic puisque la Russie n’a pas tardé à répliqué suite aux nouvelles sanctions émises par l’Union Européenne et les Etats-Unis à son encontre.

Le Président Russse

Les sanctions ne cessent de tomber pour la Russie

Les Etats-Unis ont décidé de viser les proches collaborateurs de Vladimir Poutine pour marquer son mécontentement à la Russie, dont Sergueï Ivanov, son chef de cabinet. Ils ont également rallongé la liste des personnes dont les avoirs seront gelés. L’Union Européenne, quant à elle, a ajouté 12 russes et ukrainiens pro-russe pour porter au nombre de 33 la liste des personnes ciblées. La liste exacte sera connue ce jour mais le président François Hollande de préciser que la liste « est assez proche de celle des Etats-Unis ».

Le président américain a même menacé de viser les secteurs clés de l’économie russe en affirmant que « la Russie doit comprendre  qu’une escalade supplémentaire ne fera que l’isoler davantage de la communauté internationale ».

USA et Russie

La réplique russe ne se fait pas attendre

Face à ces attaques occidentales, la Russie ne tarde pas à répliquer par la publication de sa propre liste de sanction. Elle concerne notamment les trois conseillers de Barack Obama et des parlementaires tel que le sénateur John McCain. Le ministre russe des Affaires étrangères va jusqu’à annoncer « Qu’il n’y ait aucun doute : à chaque acte hostile, nous répondrons de manière adéquate »…

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.