Unicef : une fille sur dix victimes d’abus sexuel avant d’avoir vingt ans

0
105

Un rapport de l’Unicef publié le jeudi 4 septembre dénonce que près de 120 millions de filles de moins de 20 ans sont victimes d’abus sexuelles, soit une fille sur dix dans le monde.

« Cachée sous nos yeux »

C’est l’intitulé de ce nouveau rapport récemment publié par l’Unicef. Le document fait état des diverses violences subies par les enfants dans le monde et le tableau est loin d’être reluisant puisque l’étude se base sur les enfants de 190 pays et s’appuie sur « la plus importante collecte de données jamais effectuée ». Sur les 12O millions de jeunes filles exposées aux abus sexuels, l’Afrique subsaharienne regroupe le grand nombre d’entre elles et comme le note Anthony Lake, le directeur exécutif de l’Unicef, « Les violences se produisent dans des endroits où les enfants devraient normalement être en sécurité, leurs maisons, leurs écoles, leurs communautés ». Mais le pire c’est que « De plus en plus, ces pratiques sont perpétrées par des membres de la famille, des enseignants, des voisins ». Toujours d’après les données de l’Unicef, une adolescente mariée sur trois et âgée de 15 à 19 ans « a été victime de violences psychologiques, physiques ou sexuelles commises par son mari ou partenaire ». Dans cette même tranche d’âge, presque la moitié des filles dans le monde (soit près de 126 millions) trouvent que le fait qu’un mari ou un partenaire batte sa femme est un acte justifié.

Et ces violences ne sont pas uniquement vécues par des jeunes adolescentes puisqu’il s’avère que les garçons en sont également victimes, même s’ils sont moins exposés que les filles.

une fille sur dix victime d'abus sexuel

Des enfants battus et victimes d’homicides

Mis à part les violences sexuelles, le rapport intitulé « Cachée sous nos yeux », dévoilent également le cas des enfants battus chez eux et victimes d’homicide. Six enfants sur dix, âgés entre 2 et 14 ans, endurent des châtiments corporels dans le domicile familial et sur 95.000 enfants victimes d’homicides en 2012, près de 85.000 d’entre eux sont originaire de pays à faible revenu ou intermédiaire. Si en Amérique latine, les homicides sont les principales causes de décès des adolescents de 10 à 19 ans, c’est au Nigeria que les homicides d’enfants sont le plus souvent répertoriés, soit dans les 13.000 décès en 2012. Malgré l’énormité des chiffres dévoilé, l’Unicef de prévenir que tout ceci n’est qu’une « estimation minimale du problème » puisque nombreuses sont les personnes qui n’ont pas voulu s’exprimer.

un enfant sur six battu

Si l’actualité internationale nous laisse souvent perplexe quant aux guerres, conflits et maladies qui touchent le monde, on a tendance à oublier le combat que la plupart des enfants mènent un peu partout dans le monde pour survivre et ce rapport de l’Unicef nous remet les pieds dans la réalité qui est loin d’être aussi sécuritaire pour ces êtres en bas-âge.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.