Une juridiction allemande défend le droit d’un locataire à uriner debout

0
11

En Allemagne, ce n’est pas rare qu’on aperçoit des autocollants intimant aux hommes à s’asseoir pour uriner. Et pour des raisons anatomiques évidentes, c’est souvent incommodant pour les hommes.

Selon un tribunal allemand, un locataire, quel qu’il soit, a tout à fait le droit d’uriner debout. Un propriétaire d’appartement a poursuivi son locataire en justice car il avait retrouvé des traces d’urine sur les carreaux du sol des toilettes. Ayant poursuivi en justice son locataire, le tribunal d’instance de Düsseldorf s’est prononcé en faveur de ce dernier qui a récupéré la totalité de la caution de l’appartement en question, soit 3 000 euros. En effet, le propriétaire voulait retenir 1 900 euros pour les « frais de réparation du carrelage endommagé par les éclaboussures d’urine ».

« Uriner debout est un fait encore courant… »

D’après M.Hank, président du tribunal, « En dépit d’une domestication grandissante des hommes dans ce domaine, uriner debout est de fait une pratique encore répandue. L’adepte de cette pratique qui était autrefois dominante doit certes compter sur des confrontations parfois non négligeables avec les personnes qui partagent le logement, notamment celles de sexe féminin, mais il n’est en revanche pas censé prendre en compte la corrosion du sol en marbre de la salle de bains ou des toilettes ».

En d’autres termes, selon le juriste, le propriétaire a dû avertir son locataire su la vulnérabilité des infrastructures.

 

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.

PARTAGER SUR

L’écriture est une passion qui dévore l’âme ;)