Une fausse alerte de tsunami sème la panique en Corse

0
24

Une fausse alerte qui a causé du remue-ménage. Ce jeudi, une alerte tsunami a été déclenchée par la préfecture de la Haute-Corse. La raison est qu’un tsunami causé par un séisme de magnitude 6,1 qui avait déjà frappé la Grèce allait toucher l’île.

L’information a été diffusée par le média France 3 Corse ViaStella, ce qui a eu pour conséquences l’évacuation des côtes et la mobilisation des forces de l’ordre dont le CRS: « il a été décidé de porter l’ensemble des forces disponibles de police, de gendarmerie, de pompiers sur les côtes, dont la côte orientale, dont on sait qu’elle est la plus vulnérable, pour être en surveillance et évacuer, à titre préventif, les personnes les plus exposées ».

CORSE

Cependant, l’alerte a été levée causant, sans doute à raison, « la colère parmi les restaurateurs ». Il semblerait qu’« après de nouveaux calculs opérés par le Centre sismique euro méditerranéen, confirmés par Météo France, cet évènement a été reclassé au niveau 4,9. Cela signifie que le risque de montée des eaux en Corse n’existe plus ». Selon le médias locaux, la fausse alerte avait causé « une crainte qui s’est rapidement propagée en ville et même jusqu’en Plaine orientale, après les évacuations des clients dans les restaurants ».

 

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.

PARTAGER SUR
L'écriture est une passion qui dévore l'âme ;)