Une étude prouve que travailler trop pousse à boire davantage

0
13

Des chercheurs du British Medical Journal ont établi une corrélation entre le fait de boire plus et le nombre d’heure à passer au travail. Selon cette étude, le risque de boire augmente de 11% si une personne passe plus de 48 heures au travail.

Leur hypothèse est la suivante : une femme ne devrait pas boire plus de 14 boissons alcoolisées par semaine et un homme ne devrait pas consommer plus de 21 boissons alcoolisées dans le même laps de temps. Pourtant, des centaines de milliers de personnes dépassent (et largement) ce pronostic. Donc, un homme et une femme faisant des heures supplémentaires ont plus de risque de boire plus de vin et de bières que leurs collègues moins travailleurs. Car les boissons citées ci-dessus ont toutes un effet anti-stress et anti-fatigue. 

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.