Un traitement pour augmenter les chances de survie des soldats

0
1197

Des chercheurs australiens ont  mis au point un traitement qui permet d’augmenter la chance de survie des soldats blessés au combat.

25% des soldats blessés au combat sont morts  lors de leur transfert du lieu de bataille à l’infirmerie. Cette constatation du Professeur Geoff Dobson du James Cook University , en Australie, l’a conduit, avec son équipe de chercheurs, à mettre au point un traitement qui peut, en quelques sortes, retarder la mort du soldat blessé, pour qu’il puisse arriver, en vie, au lieu où les soins adéquats lui seront prodigués.

Le traitement est composé d’une drogue appelée adénocaïne, qui est un mélange de lidocaïne, d’adénosine et de magnésium et qui contribue à la hausse de la tension artérielle. Cependant, selon les explications du Professeur Dobson, il faut veiller à administrer la bonne dose afin d’éviter une perte de sang trop importante.

La recherche, financée par la Special Opération COMmand aux Etats Unis, a été testée sur des animaux et les résultats ont été positifs. Des essais cliniques seront effectués par l’armée américaine.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.