Un spécimen préhistorique, le requin-lutin, a été capturé aux larges des côtes australiennes

0
18

Un survivant des époques préhistoriques a été pêché près des côtes australiennes. Il s’agit du requin-lutin, une sorte de requin préhistorique surnommé « l’alien des abîmes ». Il a ensuite été remis à un musée.

Selon Mark McGrouther, le collectionneur de poissons de l »Australian Museum, « Il est assez impressionnant. Il n’est pas hideux, il est beau. Ce n’est pas courant d’en attraper un et il est d’ailleurs assez rare de croiser cet animal ». Ce requin s’agit notamment du quatrième spécimen de la même espèce que possède le musée.

Un fossile de quelques 125 millions d’années

Le requin-lutin, qui n’aime pas frayer avec les humains, a le corps mou, flasque et rose et possède des rangées de dents en forme de clou. Il se localise notamment dans l’océan Indien, Atlantique et Pacifique. Bien que le rencontrer soit assez rare, il porte le nom scientifique de « Mitsukurina owstoni » et est considéré comme un véritable fossile vivant. D’après les explications de Mark McGrouther, ce poisson « ratisse le fond sous-marin puis quand il détecte un petit poisson, un calamar ou un crabe, il propulse sa mâchoire et attrape tout ce qui passe ».

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.