Un décret pour la cybersécurité discuté à Stanford

0
26
Les géants du web se méfient de ce partenariat avec le gouvernement

Obama a signé un décret « incitant les entreprises à mieux partager les informations » qui sont en leur possession. C’est l’aboutissement d’un forum de discussion entre entreprises, compagnies de technologies, consommateurs, étudiants et avocats privés, organisé par la Maison Blanche à l’Université de Stanford le 13 Février. La discussion s’est orientée vers le partenariat entre ces entreprises privées et le gouvernement pour la protection des données des entreprises mais surtout celles des particuliers.

Contrer les cybermenaces fréquentes

La tactique de partage d’information consiste à limiter les attaques de piratages. Les entreprises s’avertissent entre elles à propos d’une quelconque attaque. Le gouvernement aussi pourrait facilement sonner l’alerte en cas de cybermenace, puis qu’il est, d’après Obama le « mieux informé sur ce point ».

Méfiance à l’égard du Président américain

Intel, Apple et American Express ont été représentées lors de cette discussion, signe de leur collaboration avec Obama. Par contre Microsoft, Google, Facebook et Yahoo, ont manqué à l’appel, apparemment ils ont décliné l’invitation de la Maison Blanche. Ces quatre grands du web se méfient de cette décision. D’autant plus que leur relation avec le gouvernement s’est tendue depuis l’histoire Snowden. Un incident qui a détérioré l’image de la NSA, et qui a amené le gouvernement américain à confier cette fois la barre au département de la sécurité nationale (Department of Homeland Security).

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.