Turquie: des milliers de femmes manifestent après le viol et le meurtre d’une étudiante

0
53

Özgecan Aslan, une jeune étudiante d’une vingtaine d’année a été violée puis tuée. Son corps a été retrouvé dans le lit d’une rivière, dans le sud de la Turquie.

Osdegan Aslan, la jeune étudiante de 20 ans
Osdegan Aslan, la jeune étudiante de 20 ans

Ce « double assassinat » a fait l’objet d’une vague d’indignation qui a secouée la Turquie. Des milliers de femmes ont défilé dans les rues et ont scandé leur indignation. C’est la famille d’Özgecan Aslan qui a signalé sa disparition ce 11 février. Rapidement, la police a orienté sa piste vers le chauffeur de bus, le père de ce dernier et un ami.

Les trois hommes ont violé la jeune femme, l’ont tuée, puis jetée dans une rivière.

C’est dans une rivière, à proximité du quartier Tarse de Mersin, dans le sud du pays que le corps a été retrouvé. La police a tenté de reconstituer les faits: la jeune étudiante en Psychologie est rentrée chez elle et a pris le bus, vide au moment des faits. Le chauffeur tente alors de la violer et elle se défend avec un gaz poivré qu’elle a dans son sac. L’homme la frappe alors avec une barre de fer et elle perd connaissance. C’est en rentrant chez lui, et avec l’aide de son père et d’un ami, qu’il tente de brûler le corps avant de le jeter à la rivière.

Sur les pancartes des manifestantes, on pouvait lire ceci: « Assez, nous allons arrêter d’assassiner des femmes ! »

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.