Tunisie : en réponse à « Je suis Charlie », « Je suis Mohamed »

0
27

L’attentat qui s’est passé à Paris ce 07 Janvier 2015 soulève encore des passions. En réponse à la vague de sympathie du monde entier, suite à cet attentat, plusieurs manifestants ont à leur tour témoigné leur allégeance à l’Islam.

Malgré la lutte pour la liberté d’expression menée par Mehdi Jomaa, des centaines de personnes se disent « choquées » par Charlie Hebdo

A l’occasion de la manifestation en l’honneur de la Quatrième Anniversaire de la Révolution, des Musulmans ont profité de l’occasion pour scander et d’écrire sur des pancartes les inscriptions  » Je ne suis pas Charlie, je suis Mohamed « . D’ailleurs, c’est au Ministre des Affaires religieuses de donner le ton :  » c’est un massacre tragique et horrible qui n’a  aucun lien  avec l’islam » , clame-t-il.  » Je demande aux médias d’ éviter de toucher au sacré. J’appelle les médias du monde entier à respecter l’éthique journalistique et à éviter de toucher aux religions, aux prescriptions religieuses et au sacré, ce qui pourrait provoquer des réactions émotionnelles « .

Et cela, même après la lutte pour la liberté d’expression menée par  Mehdi Jomaa, l’actuel Premier Ministre, qui a organisé une marche ce 11 janvier 2015.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.