Trois jeunes britanniques partis pour rejoindre la Syrie ont été arrêtés en Turquie

0
21

Trois adolescents britanniques ont été interceptés en Turquie vendredi, alors qu’ils étaient en route pour rejoindre la Syrie. Ils ont été renvoyés à Londres.

Dans un communiqué publié dimanche soir, le Scotland Yard explique : « Vendredi 13 mars, les inspecteurs de l’unité anti-terroriste ont reçu l’information que deux garçons de 17 ans du nord-ouest de Londres avaient disparu et qu’ils étaient sans doute en route pour la Syrie ». Par ailleurs, « l’enquête a établi qu’ils voyageaient avec un troisième homme, âgé de 19 ans. Les inspecteurs ont alerté les autorités turques, qui ont intercepté les trois hommes, les empêchant de se rendre en Syrie ».

Les trois adolescents ont été renvoyés vers le Royaume Uni et sont arrivés à Londres dimanche, où ils ont immédiatement été arrêtés. Selon la police britannique, ils sont soupçonnés « de préparation d’actes terroristes ». Après l’interrogation, ils ont été remis en liberté sous caution et placés sous contrôle judiciaire. D’après une information du journal Times (en anglais), les parents des deux jeunes musulmans de 17 ans, appartenant à la communauté pakistanaise de Brent, dans le nord-ouest de Londres, avaient prévenu la police en constatant que les adolescents n’étaient pas revenus de la prière du vendredi.

Le 17 février, trois jeunes lycéennes ont quitté la banlieue de Londres pour se rendre en Syrie, en passant par la Turquie. Les familles des trois adolescentes : Kadiza Sultana, 17 ans, Shamima Begum et Amira Abase, 15 ans ont lancé des appels pour qu’elles reviennent au plus vite. Leur passeur a été arrêté la semaine dernière. Bülent Arinç, vice-Premier ministre turc, a dénoncé la réaction du Royaume Uni, qui selon lui, avait laissé les trois jeunes filles « quitter tranquillement » le pays et n’avait prévenu les autorités turques que « trois jours plus tard ».

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.