Trafic de drogue en Indonésie : 8 condamnés à mort dont 7 étrangers ont été exécutés

0
30
indonesie

Les autorités indonésiennes ont procédé à l’exécution de 8 condamnés à mort mardi 28 avril, dont 7 étrangers, pour trafic de drogue.

Les médias locaux ont par ailleurs affirmé qu’une neuvième condamnation a été reportée, celle d’une Philippine, mère de deux enfants, qui travaillait comme femme de ménage et qui a clamé son innocence jusqu’à la fin. L’exécution des 8 condamnés à mort dont 2 Australiens, 4 Nigérians, 1 Brésilien et 1 Indonésien a eu lieu mardi, après minuit (heure locale), selon les médias locaux. Ils auraient été fusillés par une équipe de 12 tireurs. Mais aucune annonce officielle n’a encore été faite à ce sujet.

Ayant longtemps fait appel au gouvernement indonésien pour protester contre cette peine de mort, les pays concernés ont exprimé leur indignation à l’annonce de l’exécution de leurs ressortissants. Dans la foulée, le gouvernement australien a rappelé son ambassadeur en Indonésie et le gouvernement brésilien a parlé d’une « profonde consternation ».

Pour le cas de Mary Jane Veloso, la domestique de 30 ans, originaire de Philippine, le porte-parole du procureur général a décidé de reporter son exécution, suite à la demande du président philippin qui a ordonné la recherche de la personne qui l’avait recruté. Attendue à la barre pour apporter son témoignage, celle-ci pourrait ainsi changer le destin de la jeune mère de famille.

Quant à Serge Atlaoui, le ressortissant Français, également condamné à mort dans cette affaire de trafic de drogue, la date de son exécution n’a pas encore été communiquée. Mais suite au rejet de sa dernière procédure lancée auprès du tribunal indonésien, il ne pourra plus échapper à une exécution imminente.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.

PARTAGER SUR
J'adore écrire et tout y passe! People, Santé, Actus, High-tech, Insolite, Buzz, Musique et Cinéma...Vous en aurez de toutes les couleurs sur le site grâce à moi ;)