Toulouse : des réticences face au souhait de la mairie de nommer une place « Jean-Paul II »

0
24

La mairie veut rebaptiser le parvis de la basilique Saint-Sernin en place Saint Jean-Paul II. Cette décision d’honorer la place du nom souverain pontife, mort en 2005, et canonisé en 2014, rencontre de nombreuses réticences, de la part de l’opposition socialiste.

Selon François Briançon, conseiller municipal PS, la démarche de la mairie est une décision inutile, et provocatrice, en raison du débat controversé de la société française, sur la place des religions dans l’espace public. Cette décision va à l’encontre du dialogue, de l’apaisement et de la sagesse républicaine. Il s’est toujours opposé aux points de vue du pape, sur les modes de contraception modernes.

François Briançon suggère « un parvis de la laïcité » plutôt qu’«un parvis
Jean-Paul II ».

De son côté, Jean-Michel Lattes de l’UDI, se réfère au Conseil de Paris. Il cite un discours de Bertrand Delanoë qui date de 2006, lors d’un débat relatif au baptême du parvis, de Notre-Dame du nom de Jean-Paul II. Lors de la délibération, le vote a été unanime surtout du côté socialiste, même si le sujet avait fait l’objet de controverse à l’époque.

Précédemment, le sujet « Jean-Paul II » avait déjà connu des remous. Le baptême du parvis de la basilique décidé en 2007 avait été stoppé pendant le mandat socialiste de Pierre Cohen entre 2008 et 2014.

Le débat public se poursuivra à nouveau ce vendredi 10 avril.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.

PARTAGER SUR