Terry Jones : Le numéro 2 sur la liste des cibles d’al-Qaïda vend des frites en Floride

0
104

Le pasteur américain Terry Jones est le numéro 2 sur la liste des cibles d’al-Qaïda – la même liste sur laquelle se trouvait le nom de Charb, le directeur de l’hebdomadaire satirique tué dans l’attentat du mercredi 7 janvier dernier. Dans une interview accordée à Brandeton Herald un journal local, Terry Jones affirme ne pas avoir peur et ne pas se cacher.

Brûler des exemplaires du Coran

En 2010, Terry Jones a menacé ouvertement de brûler des exemplaires du Coran en hommage aux attaques du 11 septembre 2001. Un plan qu’il a mis à exécution en 2011 causant l’indignation dans le monde arabe et provoquant la mort de plusieurs personnes dans un attentat mortel en Afghanistan contre les Nations Unies. Il avait à nouveau annoncé en 2013 qu’il voulait brûler 2 998 exemplaires du Coran, soit un livre par victime du 11 septembre. Mais les autorités ont pu l’en empêcher.

Un snack de frites en Floride

La liste des cibles d’al-Qaïda a été publiée dans la revue Inpsire en 2013 avec une mise en page façon Western affichant les photos des cibles avec la mention «Wanted, Dead or alive for crimes against islam» qui signifie littéralement «Recherché, mort ou vif, pour crimes contre l’islam». 

wanted

Bien vivant, Terry Jones qui figure sur cette liste, tient aujourd’hui un snack de frites dans un centre commercial du comté de Manatee en Floride. Fry Guys Gourmet Fries qu’il a ouvert avec son frère et dont le slogan est « Nous prenons les frites au sérieux ». Dans une interview accordée à un journal local, Terry Jones a confié qu’il est protégé par une patrouille policière qui fait la ronde devant chez lui deux fois par jour. Mais il affirme également ne pas avoir peur des menaces proférées à son encontre.

« Nous ne sommes pas effrayés. Nous n’allons pas fuir et nous cacher. S’ils viennent, nous allons tenter de les avoir avant qu’ils ne nous aient.. »

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.