Israël : Après la déclaration de retrait d’Orange, le gouvernement exige des explications

0
10

Suite à la déclaration de retrait du groupe Orange d’Israël, du mercredi 3 juin 2015, le gouvernement Israélien a vivement réagi. Cette annonce surprise faite par Stéphane Richard, PDG d’Orange, a provoqué l’émoi en Israël.

Selon Emmanuel Nahshon, porte-parole des Affaires Etrangères, l’état israélien « attend des excuses de la part d’Orange ».

Par ailleurs, l’ambassadeur d’Israël en France, Yossi Gal entend obtenir des explications de la part du gouvernement français. Pour ce faire, des discussions sont en cours avec l’Elysée, le quai d’Orsay et le ministère français de l’économie, car la France est propriétaire d’Orange à 25 %. L’attitude d’Orange est ressentie comme « une volonté d’Orange de se dissocier d’Israël pour ses prises de position, voire ses actions dans les colonies ».

Depuis 1967, Israël annexe et occupe, plusieurs terres en Cisjordanie et à Jérusalem-est, au détriment des palestiniens. Des maisons et des blocs sont établis dans les territoires occupés. Or, la communauté internationale « considère la colonisation illégale, et la définit comme un obstacle majeure, à la recherche de la paix, entre Israël et la Palestine ».

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.

PARTAGER SUR