Syrie : trois ans de guerre civile et près de 200.000 morts

0
919

La guerre civile syrienne dure depuis maintenant trois ans puisqu’elle débute le 15 mars 2011 par des manifestations anti-régime et pro-régime. Devenu par la suite un conflit armé entre l’armée régulière et l’armée syrienne libre, elle a fait jusqu’à ce jour près de 200.000 morts.

191.000 morts comptabilisés

Selon des données vérifiées et émanant de quatre organisations et gouvernement, le Haut Commissariat de l’ONU pour les droits de l’Homme, a annoncé ce vendredi qu’il y avait désormais 191.369 morts en Syrie, « soit plus du double » qu’il y a un an (93.000 morts). A quoi Navi Pillay, déclare que « Il s’agit probablement et tragiquement d’une sous-estimation du nombre de personnes tuées au cours des trois premières années de ce conflit meurtrier ». Ce chiffre scandaleux n’est pas uniquement dû aux « assassins, destructeurs et tortionnaires en Syrie et en Irak » mais également à la « paralysie internationale ». En effet, toujours selon Navi Pillay, il est « scandaleux qu’en dépit de leurs énormes souffrances, la situation difficile des blessés, déplacés, détenus et familles de personnes tuées ou disparues n’attire plus guère l’attention ».

Navi Pillay, Haut Commissaire de l'ONU pour les droits de l'homme

Parmi ces 190.000 victimes, on dénombre la mort de 8.803 mineurs dont 2.165 avaient moins de dix ans, sinon plus puisque l’âge des victimes n’est pas répertoriés dans la majorité des cas. Ce bilan prouve selon, Navi Pillay, que « des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité ont été (…) commis en toute impunité ».

La haut-commissaire de l’ONU pour les droits de l’homme de conclure que « Le fait que non seulement cette situation puisse durer si longtemps, sans perspectives de fin (…) constitue un véritable réquisitoire contre l’époque dans laquelle nous vivons. »

8.803 mineurs dont 2.165 avaient moins de dix ans morts

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.