Syrie : la ville d’Idleb tombe entre les mains d’Al-Qaida

0
22

Ce samedi 28 mars, l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH) a annoncé que la ville d’Idleb, située au nord-est de la Syrie, est tombée aux mains d’Al-Qaida.

Cinq jours de combat

Après Rakka, Idleb est la deuxième capitale provinciale à échapper au régime syrien et à tomber entre les mains d’Al-Qaida. Depuis le début de l’offensive, mardi, le Front Al-Nosra – branche syrienne d’Al-Qaida – « appuyé par Ahrar al-Cham et d’autres groupes rebelles islamistes ont pris la totalité d’Idleb ». Après cinq jours d’offensive qui ont fait près de 130 morts et malgré les 150 raids aériens de l’armée pendant ses jours de combat, Al-Nosra a annoncé via son compte officiel sur Twitter que « La ville d’Idleb a été libérée et les mouhajidines pourchassent les derniers chabbihas (hommes de mains du régime, ndlr) qui tentent de s’enfuir ». Preuve à l’appui, le groupe islamiste a publié les photos de ses combattants devant le gouvernorat d’Idleb, le siège de régional de la police militaire, la mairie et la prison.

Rami Abdel Rahmane, le directeur de l’OSDH d’assurer que « Il y a un groupe de soldats qui se battent encore dans le périmètre de sécurité de la ville, mais ils ne peuvent pas renverser la situation ».

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.

PARTAGER SUR
Journaliste spécialisée dans l'actualité internationale et people.