Un professeur d’arts plastique suspendu 4 mois pour avoir obligé ses étudiants à regarder une caricature de Mahomet en classe

0
45
zep

Un professeur d’arts plastiques d’un collège de Zep a été suspendu pendant 4 mois pour avoir obligé ses étudiants à regarder une caricature de Mahomet nu en classe et pour avoir verbalement violenté ces derniers.

« Tu peux sortir ta kalachnikov »

Au lendemain de l’attentat qui a visé Charlie Hebdo, le 8 janvier, un professeur d’arts plastiques d’un collège de Zep a exposé une caricature du prophète Mahomet nu en classe. Après avoir obligé ses étudiants à regarder le dessin, le professeur est devenu agressif et aurait crié :

« Je suis le chef de mon cours. C’est moi le maître ici… Tu peux sortir ta kalachnikov ! »

« Dans un souci d’apaisement »

Alerté par une vingtaine d’élèves lundi, le rectorat de l’établissement a très vite pris la décision de suspendre le professeur concerné pendant quatre mois « dans un souci d’apaisement ». Les parents qui ont ainsi menacé de faire un rassemblement devant l’établissement ont retrouvé le calme lorsque le rectorat a déclaré :

« Il s’agit d’une mesure qui vise à protéger l’enseignant, les élèves, les parents et les collègues du professeur (…) le temps de mener l’enquête administrative ».

La séance s’est mal passée

Selon les explications de ses propres étudiants, le professeur exerçait depuis douze ans dans l’établissement de Zep et n’avait jamais eu de problèmes avec l’administration. Pour sa part, l’accusé a – selon le rectorat, admis qu’il est allé un peu trop loin avec ses élèves sur le sujet et que « la séance s’est mal passée ». Il sera toutefois entendu par un conseil administratif pour donner sa version des faits.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.