Laurent Labit, l’entraîneur du Racing-Métro 92, suspendu 15 semaines pour avoir insulté un arbitre

0
28
laurent_labit

L’entraîneur du Racing-Métro 92, Laurent Labit, a écopé de 15 semaines de suspension pour avoir traité d’amateur l’arbitre Jacob Van Heerden. Ce dernier officiait le match Racing-Métro c. Stade Français (19-23), le 11 octobre dernier quand les faits ont eu lieu.

Voleur d’équipe et amateur

L’entraîneur du Racing-Métro avait traité Jacob Van Heerden de voleur d’équipe. Il a également critiqué les décisions à contre-sens prises par l’officiel sud-africain qui en plus d’être un amateur, aurait aussi un don particulier pour la parodie et le hold-up. Tout ça pour avoir accorder un essai à Julien Arias, le Parisien et aussi pour avoir infligé deux cartons jaunes à l’équipe de Laurant Labit.

Interdit de terrain jusqu’en janvier 2015

Pour avoir manqué de respect à un arbitre, Laurent Labit a écopé de 15 semaines de suspension. Une peine qui vient alourdir une autre sanction de 10 semaines de suspension pour un « comportement répréhensible » envers un autre arbitre auparavant. En tout, l’ancien entraîneur castrais est interdit de terrain, de vestiaires et de couloirs d’accès lors des matchs officiels, jusqu’au 17 janvier 2015. Cette sanction concerne autant les matchs en Coupe d’Europe et de Top 14. Par ailleurs, son équipe, le Racing-Métro écope aussi d’une amende de 50 000 euros pour les erreurs de son entraîneur. Une amende qui est d’ailleurs alourdie par les 7000 euros que doit payer également l’entraîneur de la défense de l’équipe, Ronan O’Gara, pour avoir contester les décisions des officiels de match.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.