Sport : Mario Balotelli en veut à Cesare Prandelli

0
90

Mario Balotelli a visiblement une dent contre le sélectionneur de l’Italie, Cesare Prandelli.C’est en tous cas ce qu’il a laissé entendre dans une interview accordée au magazine Sport Magazine. L’année 2014 n’a pas été facile pour Mario Balotelli. En effet, ayant été poussé en dehors du Milan AC, Silvio Berlusconi a expliqué que le club lombard n’a pas besoin d’une « pomme pourrie ». Balotelli n’a pas réussi sa coupe du monde et il est un peu en retard à Liverpool comme on le constate dans ses statistiques faméliques : un but en six matchs.

Lors de son entretien à Sport Magazine, l’ancien joueur de Manchester City n’a pas manqué de faire l’éloge de son entraîneur Brendan Rodgers. Ainsi dira-t-il de lui qu’il est « très bon et avec un bon caractère, je crois qu’il peut m’aider à progresser ». Il ajoute « avec Brendan tu dois être une bonne personne pas un « dickhead » ».

Balotelli a par ailleurs affirmé avoir été déçu par les commentaires de Cesare Prandelli, l’ancien sélectionneur de la  Squadra Azzura lors de la dernière coupe du monde. En effet, lors de la sélection transalpine, Balotelli n’a pas pu faire grand-chose avec seulement trois ou quatre occasions pendant tout le tournoi. Il a soutenu que « même Cesare Prandelli a dit de mauvaises choses sur moi, je ne m’y attendais pas et je n’ai pas répondu parce que ça ne sert à rien, je pense que les vrais hommes s’ils ont quelque chose à dire ils te le disent en face. Je suis quelqu’un qui dit les choses en face ».

Mario Balotelli a précisé en outre qu’il faisait preuve d’abstinence, les jours de match. Il faut dire que la rumeur faisait récemment état à son sujet d’ébats sexuels plutôt nombreux quelques heures avant le coup d’envoi des matchs. Mais Mario Balotelli soutient que « si j’ai une relation sexuelle trois ou quatre fois avant le match, je ne peux pas jouer, je pense que personne ne peut, c’est impossible. »

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.