Soudan : la jeune chrétienne condamnée pour apostasie est enfin libre

0
92

Condamnée à mort pour apostasie en mai dernier, la jeune chrétienne de 27 ans, Meriam Yahia Ibrahim Ishag, est désormais libre.

Libre depuis lundi

En mai dernier, cette soudanaise chrétienne a été condamnée à la pendaison par la cour criminelle soudanaise après avoir refusé de renier le christianisme et de se convertir à l’islam. Enceinte à l’époque, elle a accouché de son deuxième enfant, une petite fille, en prison. Née d’un père musulman, Meriam Yahia Ibrahim Ishag, a également été condamnée à 100 coups de fouet pour adultère puisque selon la charia l’union entre une musulmane et un non musulman est considérée comme tel.

L’avocat de la jeune femme, Me Mohannad Moustafa, a déclaré hier à l’AFP qu’ « Elle est désormais hors de prison. »

Meriam Yahia Ibrahim Ishag et son époux

Une révolte internationale

Le cas de Meriam Yahia Ibrahim Ishag a provoqué un tollé international qui a qualifié sa condamnation de « verdict inhumain ». Depuis l’annonce du verdict, de multiples personnalités, dont le premier ministre britannique, David Cameron, ont dénoncé sa condamnation. Le secrétaire américain John Kerry a d’ailleurs fait pression sur Khartoum et la justice soudanaise pour « respecter le droit fondamental de Mme Ishag à la liberté et à exercer sa religion. » Une révolte qui a finalement abouti à la libération de la jeune chrétienne et de ses deux enfants qui se trouvaient en prison avec elle.

Meriam Yahia Ibrahim Ishag et ses enfants

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.