Soissons : un couple de ressortissants belges inculpés pour mauvais traitements sur 145 chiens d’élevage.

0
34

Un couple d’éleveurs belges a été convoqué devant un juge des Soissons (Aisne) pour mauvais traitements sur leurs 145 chiens d’élevages.

Les gendarmes de Château-Thierry et du GIR (Groupe d’intervention régionale) d’Amiens ont trouvé, au domicile du couple belge, à La Celte-sous-Montmirail, des chiens en majorité de race Border-Collie, vivant dans des conditions déplorables en pleine nature ou au rez-de-chaussée du domicile, qui dégageait une odeur nauséabonde. Des malheureux animaux mal-nourris, deshydratés, dont certains sont décédés, en partie dévorés par leurs congénères, a déploré Tamara Guelton, responsable de la SPA. La SPA a pris en charge les chiens maltraités, dans deux sites en Picardie, avant de les faire adopter.

Le ressortissant belge, un quinquagénaire, a été mis en examen pour escroquerie, fraude fiscale et maltraitance d’animaux, et placé sous contrôle judiciaire. Son épouse, qui a été inculpé pour les mêmes motifs, atteinte de malaise, sera déférée plus tard devant le juge, a annoncé Jean-Baptiste Bladier, le procureur de Soissons. Lors d’un communiqué de presse, il a ajouté que cette affaire fait suite à la plainte de clients de l’élevage, qui ont acheté des chiens tous malades ou décédés après leur acquisition.

Par ailleurs, ce couple d’éleveur, établis dans les lieux depuis 2010, est suspecté d’avoir soustrait au fisc la vente de quelques animaux, entre 2013 et 2015, leurs chiffres d’affaires atteignent les 225 00 euros. Ils encourent une peine pouvant aller jusqu’à 5 ans de réclusion.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.

PARTAGER SUR