Skype : un informaticien condamné pour avoir piraté le logiciel

0
19

Un informaticien d’origine australienne travaillant au sein d’une start-up française a écopé ce mercredi d’une peine de prison de 6 mois avec sursis pour avoir piraté le logiciel gratuit de communication Skype édité par Microsoft. Une décision qui a été rendue par le tribunal correctionnel de Caen. Il avait déjà été relaxé en première instance avec son employeur de l’époque, qui a lui aussi été traduit devant la justice.

Incarcéré en France pour une autre raison, il devra aussi verser des dommages et intérêts à Skype d’un montant de 5 000 euros et payer des frais de justice s’élevant à 3 500 euros. Son ancien patron a quant à lui été relaxé dans cette affaire qui remonte à 2010, date à laquelle le pirate avait divulgué sur son site internet des données confidentielles appartenant à Skype.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.