Singapour: les domestiques traités comme des marchandises

0
106

Après le reportage diffusé par Al Jazeera, la polémique fait son bonhomme de chemin à Singapour. Pourquoi ? la chaîne qatarienne y a dénoncé la façon dont s’organise le marché d’aide à domicile. En effet, à Singapour, on peut trouver plusieurs magasins où sont représentés des domestiques et femmes de ménage démontrant leurs compétences dans les vitrines, un peu comme des singes savants ou des caniches apprivoisées. C’est un centre commercial, le Bukit Timah, qui favorise le plus cette méthode infamante en proposant des endroits spécifiques pour y promouvoir « leurs produits »: « Gouvernante » (Homekeeper) ou « Domestique à petits prix » (Budget maid), leurs promotions : »- 20 % sur les Indonésiens », par exemple. Il s’agit pour la plupart de femmes venant de pays voisins, venues au Singapour pour trouver du travail. Parfois, il est même interdit aux postulantes de dire un mot, logique donc qu’elles soient considérées comme n’importe quel article. D’ailleurs, la plupart d’entre elles sont sans papiers.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.