Simone Gbagbo, l’ancienne première dame de Côte d’Ivoire condamnée à 20 ans de prison

0
190
simone

Simone Gbagbo, l’ancienne première dame de Côte d’Ivoire et épouse de l’ancien président du pays Laurent Gbagbo, a été condamnée ce mardi 10 mars à 20 ans de réclusion pour atteinte à la sécurité de l’Etat.

3 000 morts sur la conscience

En tout, Simone Gbagbo a été responsable de la morts de quelque 3 000 personnes en 2011 lors des violences post-électorales. Lors du procès qui a pris fin à Abidjan (Côte d’Ivoire) dans la nuit de lundi à mardi, le jury a mis plus de neuf heures pour délibérer. Au final, l’ancienne première dame a été jugée coupable de toutes les charges retenues contre elle et condamnée à 20 ans de prison plus une privation de tous ses droits civiques. A noter que Simone Gbagbo devait également être jugée devant la Cour pénale internationale (CPI) pour crimes contre l’humanité.

La famille Gbagbo derrière les barreaux

Laurent Gbagbo, battu dans les urnes par Alassane Ouattara est attendu devant la Cour pénale internationale pour répondre des mêmes accusations. 82 autres proches de l’ancien président sont également accusés des mêmes délits et devraient être condamnés à leur tour prochainement. Le fils du couple Gbagbo, Michel Gbafgbo a également été condamné à 5 ans de réclusion ainsi que plusieurs anciens hauts responsables de l’Etat dont le général Dogbo Blé, l’ancien chef de la Garde présidentielle qui a écopé lui aussi de 20 ans de prison.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.