Un séisme de magnitude 7,5 a frappé les côtes de Papouasie-Nouvelle Guinée

0
11
seisme

Plus de peur que de mal pour les habitants des côtes de Papouasie-Nouvelle Guinée ce lundi, après l’alerte au tsunami donnée suite à un séisme de magnitude 7,5 qui s’est produit un peu plus tôt dans la journée.

La ville de Kopoko menacée

Un tremblement de terre a secoué les côtes de Papouasie-Nouvelle Guinée ce lundi. Selon l’Institut géologique américain (USGS), l’épicentre du séisme se trouvait à une profondeur de 33 km dans la terre, à 55 km de Kokopo, la ville la plus proche, sur l’île de Nouvelle-Bretagne, et à 789 km de Port Moresby, la capitale. Une première secousse a été mesurée à 7,5 puis une réplique de magnitude 5,7 s’en suivit dans la même zone.

L’alerte au tsunami levée

Une alerte au tsunami a été donnée par le Centre d’alerte aux tsunamis du Pacifique, craignant «des vagues de tsunami dangereuses (…) possibles pour les côtes situées dans un rayon de 1.000 kilomètres autour de l’épicentre». Ils parlaient alors de vagues allant de 1 à 3 m susceptibles de toucher la Papouasie-Nouvelle-Guinée ainsi que d’autres vagues de moins de 30 cm qui pouvaient toucher les côtes du Pacifique, de la Nouvelle-Calédonie, de l’Australie, des Philippines ainsi que du Japon. Mais aucun dégât important n’a été signalé et la menace a été levée.

Plus de peur que de mal

Pour les 20 000 habitants de Kopoko, la capitale de la province de Nouvelle-Bretagne orientale, la frayeur était au rendez-vous, étant donné que ce n’était pas la première fois que la région a été touchée par un séisme. Leonie Fakal, une employée d’un village de vacances à Kopoko a témoigné :

«Tout le monde a eu peur. Ça a beaucoup secoué dans l’hôtel et des objets sont tombés. Nous sommes tous sortis mais finalement les dégâts sont limités.»

Papouasie-Nouvelle-Guinée est en effet placée sur une zone de rencontre des plaques tectoniques, sur la ceinture de feu du Pacifique, favorable à de fréquentes activités sismiques et volcaniques. Le dernier séisme qui a frappé cette région date de décembre 2014, frappant l’île Bougainville dans l’archipel des Salomons. L’année d’avant, un séisme de magnitude 8 a également frappé cette même zone, faisant 10 morts et détruisant des centaines d’habitations.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.

PARTAGER SUR
J'adore écrire et tout y passe! People, Santé, Actus, High-tech, Insolite, Buzz, Musique et Cinéma...Vous en aurez de toutes les couleurs sur le site grâce à moi ;)