Une femme de 57 ans se laisse mourir dans son congélateur à Seine-et-Marne

0
353
police

En proie à la solitude et à la déception, une femme de 57 ans se donne la mort en s’enfermant dans son propre congélateur, à Seine-et-Marne.

Alertée par sa fille qui vit à Rennes

Inquiète de ne plus avoir eu aucune nouvelle de sa mère depuis quelques temps, une femme vivant à Rennes alerte la police de Seine-et-Marne. Arrivée au domicile de la mère de celle-ci, situé au Mée-sur-Seine, à soixante kilomètres au sud-est de Paris, la police a découvert une maison vide et n’a retrouvé aucune trace de vie. Après avoir réalisé une fouille dans tout l’appartement, les policiers ont fini par tombé sur le cadavre d’une femme recroquevillée dans un congélateur.

Des lettres d’excuses adressées à toute la famille

Les enquêteurs ont également relevé la présence de boîtes de médicaments vides dans la maison, ainsi que cinq lettres adressées à chaque membre de la famille de la victime. Dans chacune de ses lettres, la femme explique les raisons qui l’ont poussé à se donner la mort et présente également ses excuses pour l’avoir fait. La thèse du suicide a donc été validée par la police bien que quelques examens sanguins et toxicologiques devront encore être réalisés pour confirmer les faits.

Un problème de santé

Consternés par la disparition tragique de cette femme, ses voisins ont témoigné de leur tristesse tout en affirmant qu’ils étaient au courant de sa maladie mais ignoraient que c’était si grave. La quinquagénaire qui vivait vraisemblablement seule dans son appartement, souffrait en effet d’une maladie dégénérative et de solitude aggravée par la perte de son seul ami, un chien. Un de ses voisins a affirmé que s’il la savait au bout du gouffre, il aurait tenté de l’aider à s’en sortir.

« On savait qu’elle avait des problèmes de santé mais on ne se doutait pas qu’elle était au fond du gouffre, si on avait su on aurait essayé de l’aider, d’alerter ses proches ».

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.