Savoie : 20 ans de prison requis pour l’assassinat d’un amant qui lui faisait du chantage

0
55

Lors du procès qui a débuté le 16 mars 2015, la cour d’assises de la Savoir a condamné les trois prévenus pour meurtre. Une prévenue était la maitresse de la victime.

Les faits remontent au 30 avril 2012, lorsque le corps brûlé de Lionel Véronèse, ex-propriétaire d’établissements de nuit à Chambéry, 39 ans, est découvert à l’aube sur un chemin forestier, à proximité de la station balnéaire de Carry-le-Rouet, dans le département des Bouches-du-Rhône.

La victime est morte d’une balle dans la tête. Les enquêteurs ont d’abord pensé à un règlement de compte, puis ils ont rapidement conclu, à la mise en scène d’un meurtre, pour cause de chantage financier et de rivalités amoureuses.

Au mois de mai 2012, grâce à l’aide d’une caméra de surveillance d’un péage autoroutier, un couple de vignerons, Nathalie et Philippe Perrier, originaires de Chambéry et leur ami Mikaël Bœuf, un artisan, sont mis en examen et placés en détention.

Les trois présumés ont préalablement niés puis ont finalement reconnu les faits. Lionel Véronèse a été abattu lors d’un rendez-vous avec Nathalie Perrier et Mikaël Bœuf. Son cadavre a été transféré, avec le concours de Philippe Perrier, du côté de Marseille.

Lors de l’interrogatoire, Nathalie Perrier a relaté que Lionel Véronèse, son amant, la faisant chanter en la menaçant de raconter leur liaison à Philippe Perrier. Lionel Véronèse a même organisé un vol déguisé du coffre du couple Perrier, en compagnie de Nathalie Perrier, plusieurs jours précédant son assassinat.

La maîtresse a dénoncé son amant à son mari. Le couple a convenu d’un rendez-vous nocturne avec la victime dans le but de récupérer l’argent et de mettre un terme au chantage. L’objectif était de terroriser Lionel Véronèse.

Par la suite, Nathalie Perrier et Mikaël Bœuf s’accusent mutuellement d’avoir tué la victime.

Le tribunal a condamné le lundi 25 mars 2015, l’accusée Nathalie Perrier, 47 ans, à 20 ans de prison pour le meurtre de Lionel Véronèse. Son mari, Philippe Perrier, 50 ans, a écopé de 3 ans de prison et 45 000 euros d’amende pour « recel de cadavres et destruction de preuves », une peine conforme aux réquisitions.

Quand à Mikaël Bœuf, 34 ans, il est condamné à 8 ans d’incarcération pour complicité.

Le parquet général avait réclamé 30 ans de réclusion à l’encontre de Nathalie Perrier et Mikaël Bœuf.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.