Sarkozy: « Il y a eu une volonté de m’humilier avec la garde à vue »

0
96

L’ex-président français mis en examen pour corruption et trafics d’influence  Nicolas Sarkozy a dénoncé une « instrumentalisation de la justice ».

« Il a eu une volonté de m’humilier avec la garde à vue », déclare l’ancien chef d’État, au moment où son retour sur la scène politique paraît plus que jamais compromis.

sarko

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.