Saint-Martin-Vésubie : le village d’Hervé Gourdel en deuil

0
201

La mort d’Hervé Gourdel a été un choc, non seulement pour la famille du guide de haute montagne mais également pour le monde entier. Face à ce drame d’une horreur sans pareil, le maire de Saint-Martin-Vésubie, a décrété une journée de deuil.

Saint-Martin-Vésubie en deuil

« Tout allé trop vite »

Dès mardi, le maire du village d’Hervé Gourdel a eu l’idée une marche solidaire auquel s’est joint les villageois et les maires des communes environnantes pour affirmer leur soutien au niçois de 55 ans et à sa famille. Pour ce faire, des photos du guide ont été imprimées, affichées et portées tout le long cortège. A l’annonce de sa mort, les cloches de l’Eglise ont résonné et le drapeau a été mis en berne pour laisser place au portrait d’Hervé Gourdel, barré d’un ruban noir. Ce jeudi, déclaré jour de deuil à Saint-Martin-Vésubie, les villageois se rassembleront à 18 heures sur la place de la mairie pour se recueillir devant le bureau des guides « Escapade » cofondé par Hervé Gourdel lui-même, suivi par une messe dans l’Eglise du village. Le maire par ailleurs de déclarer « J’avoue avoir critiqué la position du gouvernement mais, après une nuit d’apaisement, je tire la conclusion que dans cette affaire tout est allé vite, trop vite, et hier matin j’avais une lueur d’espoir. »

la marche du mardi

L’émotion que la mort d’Hervé Gourdel a suscité est multiple mais la colère est omniprésente dans la plupart des déclarations, comme celle d’un villageois de Saint-Martin-Vésubie qui a martelé « Il faut les canarder, en Syrie et ailleurs. Il faut mettre le paquet et les éradiquer ! Qu’Hervé ne soit pas mort pour rien. » Il en est de même chez les politiques, peu importe leur nationalité, qui condamne les atrocités commises par l’Etat Islamique et qui en appelle à l’unité pour combattre cet ennemi commun.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.