RYANAIR doit débourser 8 millions d’euros pour n’avoir pas respecté le droit du travail

0
75

Plus de 8 millions d’euros de dommages et intérêts et 200.000 euros d’amende, c’est en substance la somme que la compagnie aérienne RYANAIR devra verser pour non-respect du code du travail. La justice française a laissé inchangé le verdict alors que la compagnie avait interjeté appel.

Cette affaire oppose RYANAIR à des organismes sociaux,  des syndicats et 4 pilotes qui s’étaient constitués partie civile. Les faits se sont produits au courant de l’année 2006 à l’aéroport de Marseille-Provence qui accueille les principaux appareils de la compagnie Irlandaise en France. Critiqué pour non-respect du droit de 127 travailleurs, les Irlandais ont argué que ce qui les incombait d’abord était de se conformer aux textes de leur pays.

La justice française qui a balayé d’un revers de la main ces arguments a fustigé le fait que ces travailleurs ne bénéficiaient d’aucune mesure sociale. Et c’est la cour d’appel Aix-en-Provence qui a pris la décision de condamner cette compagnie aérienne, ce mardi 28 octobre. La moitié du montant que  doit payer RYANAIR sera versée à l’Urssaf, l’organisme qui gère les cotisations en France et le reste des dommages sera versé au Pôle emploi et à la caisse de retraite des pilotes et hôtesses.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.