Non, la NASA n’a jamais prévu 3 jours d’obscurité sur la Terre

0
7970

C’est la folle rumeur qui se répand comme une traînée de poudre sur les réseaux sociaux. Selon cette dernière, la NASA aurait confirmé mardi dernier que tous les habitants de la Terre vivront dans une obscurité profonde, sans lumière du jour, pendant 72 heures.

Une tempête solaire qui s’approche de la Terre ?

D’après les rumeurs, Charles Bolden, administrateur de la NASA, aurait affirmé que la Terre devrait être plongée dans l’obscurité les 21, 22 et 23 décembre prochains. La cause ? « Une importante tempête solaire ». Plusieurs articles relaient cette rumeur évidemment fausse, et conseillent à la population mondiale de « ne pas paniquer face à ce phénomène », car la « tempête solaire n’a pas d’effets directs sur les hommes », même si « elle pourrait cependant entraver les transmissions radio, les satellites et dégrader les réseaux d’électricité », selon le soi-disant directeur du Centre américain de prévision météorologique spatiale.

Et une hypothétique Présidente de l‘Association Du ciel à la Terre, Monique Mathieu, de déclarer que « Ce sera un moment extrêmement pénible pour l’humanité ».

Un hoax qui ne trouve aucune source crédible

Evidemment, cette rumeur est un fake. Un hoax, en langage geek, c’est-à-dire un canular informatique. La NASA n’a jamais rien affirmé de tel, et aucune source sérieuse ne parle de cette intox. En d’autres termes, la Terre ne sera pas plongée dans le noir pendant trois jours en décembre 2014.

Une rumeur scientifiquement infondée

tempete-solaire-TerreTout d’abord, une éruption solaire ne peut se prévoir que 24 heures à l’avance. Il est donc impossible de savoir s’il y en aura une le 21 décembre.

Ensuite, des éruptions solaires (parfois très violentes) se produisent très régulièrement, et passent totalement inaperçues depuis la Terre. Les particules chargées lors de l’éruption solaire se perdent tout simplement dans l’espace, et les particules qui pourraient se diriger vers la terre sont déviées de leur trajectoire par le champ magnétique terrestre, qui constitue une sorte de bouclier protecteur.

Les satellites et les transformateurs électriques potentiellement exposés

éruption solaireEn cas d’éruption solaire violente, les satellites géostationnaires – du fait de leur altitude s’élevant à plus de 30 000 km – et certains transformateurs électriques pourraient effectivement être mis hors-service. Les premiers parce qu’ils seraient exposés à la tempête de particules chargées, et les seconds à une saturation due à l’éjection de gaz magnétisé sur la surface de la Terre, nous explique Sciences et Avenir.

Par conséquent, une violente éruption solaire tournée vers la terre provoquerait dans le pire des cas quelques perturbations sur les réseaux télécoms, ainsi que des coupures locales et temporaires de courant. Mais pas 3 jours d’obscurité, dus à une éruption qu’on ne pourrait de toute manière pas prévoir deux mois à l’avance. Qu’on se le tienne pour dit !

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.