Royaume-Uni: Cameron s’excuse auprés de la reine pour avoir commis un double crime de lèse-Majesté

0
107

Après un double crime de lèse-Majesté, David Cameron a présenté ses plus humbles excuses à la reine. Il a trahi la sacro-sainte confidentialité des discussions entre l’exécutif et la souveraine en révélant le soulagement d’Elizabeth II après le rejet de l’indépendance écossaise.

 

Cette entorse au protocole, d’une dimension drolatique, est prise au sérieux étant donné qu’elle touche au dogme qui veut que la reine, neutre et impartiale, ne s’immisce pas dans les affaires politiques. Elle règne mais ne gouverne pas.

L’incident s’est produit mardi dans les couloirs de l’ONU, quand le Premier ministre a raconté sur le ton de la fanfaronnade à l’ex-maire de New York Michael Bloomer son coup de fil libératoire à la souveraine, après la victoire du non au référendum. Sans s’apercevoir que l’aparté était filmé par une caméra de Sky News.

« Le comble du soulagement, quand vous êtes Premier ministre du Royaume-Uni, c’est d’appeler la reine au téléphone et de lui dire, tout va bien, c’est okay…. Elle a ronronné de contentement », a-t-il plastronné.

Devant les journalistes qui l’accompagnent aux Etats-Unis, il a affirmé mercredi soir être « extrêmement embarrassé », « totalement désolé. »

« Clairement, c’était une conversation privée mais elle n’aurait pas dû avoir lieu et cela ne se reproduira plus », a promis M. Cameron.

Il a précisé que « le message clair » avait été passé par ses services au Palais de Buckingham et que lui-même présenterait personnellement ses excuses.

Circonstance aggravante: nombre de commentateurs ont jugé ses propos au mieux naïfs et au pire irrespectueux.

C’est l’avis du Premier ministre écossais Alex Salmond qui a jugé « absolument pathétique » que Cameron n’ait pas compris le b.a.ba après quatre ans de pouvoir. Et le député travailliste Paul Flynn a, lui, enfoncé le clou en faisant valoir que la conversation badine portait « sur une question politique sensible et clivante ».

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.