Report de la livraison des Mistral : une décision qui ne fait pas l’unanimité

0
14
Les navires Mistral commandés par la Russie

La décision a été prise fin novembre 2014: « jusqu’à nouvel ordre », la livraison de bâtiments de guerre à la Russie a été reportée. Elle a été amorcée par la dite position de la Russie dans la crise en Ukraine. La France a été influencée par le fait que la Russie a pris part dans cette crise.

Cette décision est jugée « sans importance » pour le Président Russe. En effet, selon ses dires, le contrat visait à soutenir les chantiers navals français. Les Français eux-mêmes ne sont pas convaincus par cette décision de reporter la livraison. Ils craignent des répercussions économiques négatives. D’autant plus que l’exportation d’armement faisait profit de 6,3 Milliards d’Euros en 2013. C’est une grande perte pour l’industrie navale française.

Pour les employés des chantiers navals français, cette décision impacte grandement leur quotidien. Le syndicat des ouvriers STX, chargés de la construction des navires Mistral destinés à la Russie s’inquiétait de ce revirement de la situation. D’autant plus que la livraison n’a pas encore repris.La décision a été prise fin novembre 2014: « jusqu’à nouvel ordre », la livraison de bâtiments de guerre à la Russie a été reportée. Elle a été amorcée par la dite position de la Russie dans la crise en Ukraine. La France a été influencée par le fait que la Russie a pris part dans cette crise.

Cette décision est jugée « sans importance » pour le Président Russe. En effet, selon ses dires, le contrat visait à soutenir les chantiers navals français. Les Français eux-mêmes ne sont pas convaincus par cette décision de reporter la livraison. Ils craignent des répercussions économiques négatives. D’autant plus que l’exportation d’armement faisait profit de 6,3 Milliards d’Euros en 2013. C’est une grande perte pour l’industrie navale française.

Pour les employés des chantiers navals français, cette décision impacte grandement leur quotidien. Le syndicat des ouvriers STX, chargés de la construction des navires Mistral destinés à la Russie s’inquiétait de ce revirement de la situation. D’autant plus que la livraison n’a pas encore repris.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.

PARTAGER SUR