Profanation du cimetière Saint-Roch de Castres: un suspect a été mis en garde à vue

0
9

Le cimetière Saint-Roch de Castres, dans le Tarn avait été victime d’une profanation. En effet, au total, 215 tombes avaient été touchées. Le Ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, lors d’une visite éphémère sur les lieux, s’était exprimé sur cet acte de vandalisme ce jeudi.

Selon les propos de ce représentant du gouvernement, dans le cadre de l’enquête sur la profanation du cimetière du Tarn, un homme a été mis en garde à vue: « Actuellement, une personne est en garde à vue et nous verrons si cette personne est effectivement coupable ou pas : la justice aura à s’exprimer. Ces actes doivent faire l’objet des traitements les plus sévères et de la condamnation la plus ferme ». 

D’après une source proche de l’enquête, l’homme a été identifié grâce aux caméras de surveillance présentes dans les recoins du cimetière. Avant de se rendre à l’hommage organisé pour un policier tué par un chauffard à Castres, le Ministre a tenu à préciser que « le ministère de l’Intérieur est le ministère du respect. La démocratie nécessite un profond respect des croyances et des opinions » non seulement pour les morts, mais aussi pour les vivants.

 

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.

PARTAGER SUR
L'écriture est une passion qui dévore l'âme ;)