Un nouvel acte de profanation s’est produit dans un cimetière du Calvados (Normandie)

0
34
cimetiere

Mardi soir, une nouvelle profanation de tombes s’est produite dans le cimetière d’un village, à Tracy-sur-Mer, dans le Calvados. Un acte vivement condamné par le Premier ministre Manuel Valls et qui s’est produit deux jours après la profanation de 250 tombes dans le cimetière juif de Sarre-Union (Bas-Rhin).

Des crucifix déplacés ou plantés dans le sol

Le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve a précisé dans un communiqué publié mardi 17 février que des « dégradations » ont eu lieu dans le cimetière de Tracy-sur-Mer, un village situé sur le littoral normand et habité par 350 individus. Des faits rapportés par la gendarmerie.

« Plusieurs dizaines de crucifix ont été déplacés, certains d’entre eux retournés et plantés dans le sol. »

Le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve a également déclaré dans le même communiqué que toutes les mesures nécessaires seront prises afin de retrouver les auteurs de ces actes irrespectueux.

« Tout sera mis en oeuvre pour identifier, interpeller et déférer à la justice les auteurs de ces actes révoltants qui bafouent nos valeurs et le respect qui scellent notre vivre ensemble. »

Le Premier Ministre dégoûté

Condamnant vivement ces actes de profanation, le Premier ministre Manuel Valls a exprimé son dégoût sur Twitter.

Une enquête est en cours

Une enquête a été confiée à la brigade de recherche de Bayeux et des techniciens en identification criminelle du groupement de gendarmerie du Calvados sont déjà descendus sur les lieux mercredi pour constater les faits.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.