Un prêtre pédophile se pend dans sa sacristie

0
100
italie

Un prêtre appartenant à une paroisse italienne s’est confessé à son évêque après avoir abusé d’une jeune fille de 13 ans, de sa propre paroisse. Mais avant que l’évêque n’arrive jusqu’à lui pour le renvoyer de sa paroisse, le prêtre s’est déjà donné la mort, dans la sacristie de son Eglise.

Mis à l’écart

Comme toute entité, l’Eglise catholique a aussi un règlement qui permet l’évêque d’une diocèse de renvoyer sur le champ, un prêtre pour ce genre d’acte. Le prêtre italien, qui venait alors de confesser des actes graves perpétrés sur une adolescente de 13 ans, dans sa paroisse, avait demandé à son évêque de lui laisser deux jours avant d’écrire une lettre dans laquelle il demandera pardon à Dieu, à l’Eglise et à la victime. Au moment du rendez-vous déjà fixé, l’évêque qui allait lui remettre sa lettre de mise à l’écart, a été surpris de voir le prêtre pendu dans sa sacristie.

Justice

Outre les sanctions de l’Eglise, le prêtre allait également être délivré aux autorités compétentes pour répondre d’un acte de pédophilie. Son évêque parlait même d’une possible rédemption et d’un retour à une vie saine pour le prêtre. Ce qui ne pourra plus avoir lieu désormais puisqu’il en a décidé autrement.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.