Un prêtre Belge de 67 ans condamné à 19 ans de prison pour abus sexuels sur mineurs

0
28
tribunal

Un ancien prêtre catholique âgé de 67 ans a été condamné mercredi à 19 ans de prison pour abus sexuels commis sur des enfants au cours des années 70 et 80.

11 ans de plus à passer en prison

Dénommé Eric Dejaeger, ce prêtre catholique d’origine belge a déjà  passé les huit dernières années en prison pour des affaires similaires. Mercredi 4 février, il a de nouveau été condamné par le tribunal d’Iqualuit (Canada) à 19 ans de prison pour abus sexuels sur des mineurs durant les années 70 et 80. Il devra ainsi purger 11 ans de peine supplémentaire suite à ce jugement de 60 pages prononcé par le tribunal mercredi.

Viol, pédophilie et abus sexuels sur mineurs

Agé de 67 ans, cet ancien missionnaire a été jugé en septembre dernier pour pédophilie. Reconnu coupable de 31 chefs d’accusation pour agressions sexuelles et attouchements à caractère sexuel, le tribunal d’Iqualuit a ainsi prononcé une peine de 19 ans pour ce prêtre qui devrait rester encore en prison pendant les 11 prochaines années. Eric Dejaeger a également été reconnu coupable pour un chef d’accusation de zoophilie, mais il n’avait plaidé coupable que pour 8 cas sur un total de 80 chefs d’accusation.

Un procès qui date de novembre 2013

Arrivé dans le Grand Nord canadien dans les années 70, ce prêtre catholique a commencé à violer des enfants sur une île isolée à plus d’un millier de kilomètres à vol d’oiseau d’Iqaluit, la capitale du Territoire inuit du Nunavut. Le Service des poursuites pénales du Canada (SPPC) a indiqué que son procès a été ouvert en novembre 2013 et n’a été finalisé qu’en février 2014. Eroc Dekaeger a également déjà fait l’objet d’une condamnation en 90 pour avoir violer 8 enfants. Il a alors purgé 5 ans de prison à l’époque. Libéré par la suite, il avait pris la fuite en Belgique alors qu’une vingtaine de nouvelles plaintes ont été déposées à son encontre. Recherché depuis par Interpol, cet ancien missionnaire a été expulsé de Belgique en 2005 pour séjour illégal. Il a été ensuite arrêté au Canada le 20 janvier 2011 à son arrivée et est détenu en prison depuis. Dans cette affaire le concernant, ce prêtre catholique a 30 jours pour interjeter appel.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.