Portugal : arrestation de l’ancien premier ministre pour fraudes fiscales

0
35

Jose Socrates a été arrêté vendredi dans le cadre d’une enquête pour fraude fiscale, blanchiment d’argent et corruption, il doit être présenté à la justice ce samedi 22 novembre, c’est ce qu’annonce un communiqué publié par le ministère public.

Au pouvoir de 2005 à 2011, l’ancien premier ministre socialiste a été arrêté à son arrivée à l’aéroport de Lisbonne à la suite de plusieurs perquisitions effectuées dans plusieurs endroits qui n’ont pas été nommés. Trois autres personnes ont été interpellées et présentées au juge vendredi. Plus de 60 fonctionnaires de la justice, de la police et des douanes sont intervenues dans ces perquisitions. Le parquet indique que l’enquête se porte sur des opérations bancaires et des transferts d’argent d’origine indéterminée. Il a toutefois expliqué que cette affaire n’est pas liée à l’opération Monte Branco, une série d’arrestations pendant laquelle l’ancien PDG de la banque Espirito Santo (BES), Ricardo Salgado a été arrêté en juillet.

Une semaine plus tôt, les hautes sphères politiques portugaises étaient déjà impliquées dans un autre scandale dit des visas « dorés », des visas de séjours accordés à de riches investisseurs étrangers. Cette affaire a provoqué l’arrestation de plusieurs hauts responsables de l’Etat et la démission du ministre de l’Intérieur, Miguel Macedo, qui a estimé qu’elle a diminué son « autorité politique ».

Rappelons que le nom de Jose Socrates a déjà été cité dans plusieurs affaires qui ont beaucoup altéré son image, notamment dans une enquête pour corruption qui date de l’époque où il était ministre de l’Environnement mais il a été blanchi faute de preuve.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.