Poitiers : mutation à 80 km de son domicile du prof suspecté de discours flattant le terrorisme.

0
23

Après les attentats de Charlie Hebdo, le 8 janvier 2015, les élèves de terminale de Jean-François Chazerans, enseignant et professeur de philosophie, au lycée Victor Hugo de Poitiers, lui ont demandé l’animation d’un débat sur les attentats.

Plus tard, des parents d’élèves ont contacté le rectorat, pour faire part de leur désaccord, quant à la manière dont l’enseignant aurait orienté le débat, et l’expression de ses opinions personnelles, surtout en ce qui concerne l’engagement des militaires français, dans diverses opérations internationales.

Le parquet avait classé l’affaire au motif que « si certains propos semblaient inadaptés, déplacés voire choquant, cela ne constituait pas pour autant des éléments constitutifs d’apologie du terrorisme. »

La convocation devant la commission de discipline du rectorat de Jean-François Chazerans, entretemps mis à pied en janvier, a eu lieu mi-mars 2015. Dans l’attente d’une décision du recteur, le professeur de philosophie craignait d’être jugé pour « l’ensemble de son œuvre » car en tant qu’enseignant engagé, il évoque ses propres opinions en cours.

Suite à son entrevue de quatre heures au rectorat, le professeur de philosophie de 55 ans, a reçu une lettre de notification de sa sanction. Cette sanction est une mutation d’office dans le département des Deux-Sèvres, à 80 km de son domicile, au lycée de Thouars.

Le rectorat de Poitiers a confirmé la sanction, ce vendredi 27 mars, en indiquant que cette punition demeurait confidentielle, entre le rectorat et l’enseignant.

Militant du DAL (Droit du logement), Jean-François Chazerans a reçu le soutien de cette association, ainsi que de la part d’élèves, de collègues et d’associations d’extrême gauche. Vendredi 27 mars 2015, il annoncé qu’il allait déposer un recours, en concertation avec son avocat, par devant le tribunal administratif et se dit « résolu à aller jusqu’au bout pour contester ce qu’il vit comme une injustice ».

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.

PARTAGER SUR