Laure Manaudou traînée en justice par Pierre Henri ?

0
198

Dans son autobiographie, Entre les lignes, Laure Manaudou a accusé son ex-petit ami Pierre Henri, d’avoir été responsable des fuites de photos dénudées d’elle sur Internet. Pierre Henri n’a pas attendu longtemps pour donner sa réplique.

Pierre Henri, un « amant congédié » !

En avait-elle fait plusieurs pour hésité à désigner le réel coupable dans l’histoire de photos dénudées d’elle qui sont sorties sur Internet, peu de temps après sa retraite? En 2007, lorsque les premiers clichés ont été publiés sur la toile, la nageuse olympique française avait pointé du doigt son ancien petit-ami de ce temps, Luca Marin duquel elle venait de se séparer. Mais cette année, dans son autobiographie intitulée Entre les lignes, Laure Manaudou revient sur cette histoire en supposant que c’était entièrement la faute de Pierre Henri. « Un amant congédié », explique-t-elle, pour lequel elle a accepté de faire tout et n’importe quoi, jusqu’à poser entièrement nue.

« Avec Pierre je n’ose pas dire non. Il veut ses photos ? Je m’exécute. Il me donne des indications, réclame des poses, de plus en plus osées, sous toutes les coutures. Et comme une conne, je fais ce qu’il dit. En débardeur, en mini short puis en slip, en string, et finalement plus rien… Dans le secret de ma salle de bain, sur fond de carrelage blême, sous la lueur électrique du néon, je m’effeuille pour les beaux yeux d’un garçon que je n’aime plus. Bientôt je suis entièrement nue, et même plus que nue. Je dévoile mes seins, mes fesses, mon sexe… et de conclure l’idée m’effleure que je lui envoie des balles pour m’abattre, que ces clichés sont comme un pistolet chargé dans la main d’un amant congédié ».

Le choc!

« Choqué » par les propos de la femme avec qui il a partagé un an et demi de sa vie, Pierre Henri donne sa version des faits dans les colonnes du magazine Closer. Selon ses explications, avec Laure Manaudou, ils avaient pour habitude de s’envoyer des photos sexy et dénudées par messages électroniques pour via leur téléphone mobile. Il insiste également sur le fait qu’il n’a jamais fait pression sur son ex-copine pour avoir ne serait-ce qu’une seule photo de nue d’elle, prétendant que celle-ci les envoyait de son plein gré.

« Ça m’a choqué de lire ça. Elle laisse entendre que je la martyrisais psychologiquement pour l’amener à faire de telles choses. Alors que, tout au long de notre relation, j’ai reçu plusieurs photos d’elle, prises par téléphone ou avec un appareil photo. Je ne l’ai jamais forcée à quoi que ce soit ».

Pierre Henri a également souligné qu’il n’avait aucune raison de publier ces photos sur Internet. Et d’ailleurs, il se demande comment il aurait pu faire ça alors qu’il était, lui aussi, au moment où les photos ont été publiées, aux championnats d’Europe, avec tous les autres.

Une possible action en justice!

Bien évidemment, Pierre Henri n’entend pas laisser les choses telles qu’elles sont après une telle déclaration. Dans les pages du magazine Closer, le nageur d’expliquer qu’actuellement, il est en plein pourparlers avec son avocat pour voir s’il peut intenter une action en justice pour diffamation publique.

« Avec mon avocat, nous étudions la possibilité d’une action en justice. Quand je vois la tournure que prennent les choses sur Internet et dans la presse, ça nuit à mon image. Et c’est dur à supporter moralement. »

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.