Philippines : un traitement médical pour 13 consommateurs de viande de chien enragé

0
22

Depuis plusieurs années, les Philippines luttent contre la propagation de la rage. Lors d’une enquête sur des cas suspects de rage dans la banlieue de Zamboaga, les autorités locales ont prélevé la tête d’un chien mort. Cet animal est décédé après avoir agressé auparavant un chat et deux chiens.

Après l’analyse au laboratoire de la tête du chien, le virus de la rage a été décelé, preuve qu’il était bien enragé.

Par la suite, les équipes sanitaires locales ont été informées que 13 personnes dont 9 enfants avaient consommés la viande du chien enragé.

Un traitement médical à base de vaccins antirabiques accompagné de soins appropriés leur a été prodigué, avant que cette maladie mortelle ne se déclenche et afin d’écarter tout risque de propagation de la rage.

Ne manquez plus aucune actualité, abonnez-vous à notre newsletter VIP.